Select language:    




Doc Salmanoff | Approche | Methode de soin | Skipiothérapie





Skipiothérapie



1. Que pouvons-nous guérir avec les solutions et.

Dans cette méthode de guérison très indépendante, nous distinguons trois sortes de bains les Bains (jaunes, blancs et mixtes). Ils sont très largement utilisés et donnent de bons résultats dans beaucoup de maladies et d’affections.
A l’heure actuelle il n’existe pas dans la médecine traditionnelle quelque chose de semblable d’une telle efficacité et rentabilité.
Il est facile de l’expliquer. Dans chaque maladie c’est le réseau de la circulation sanguine qui souffre en premier. Les Bains agissent agit sur lui d’une manière régénérante. C’est pourquoi cette méthode est si efficace et aide à soigner toute maladie.


2. Les Bains et les maladies cardiaques.

En 1937 on a démontré que les bains à la térébenthine non seulement dilatent les vaisseaux capillaires, mais augmentent aussi leur nombre et améliorent les processus métaboliques dans le myocarde. Le résultat de leur application consiste à la diminution du risque d’infarctus du myocarde d’au moins de 30%. Le rétablissement progressif de la bonne circulation du sang après ces bains favorise la reconstruction du muscle du myocarde. Des médicaments sont mieux assimilés, le sang circule plus vite et irrigue chaque cellule. Il est possible de diminuer le dosage des médicaments pour reconstruire le muscle du myocarde. Leur efficacité ne sera pas altérée elle peut être même plus forte.


3. Les Bains et les maladies articulaires.

En 1968 des scientifiques ont démontré que ce genre de bains a un effet stimulant sur les récepteurs de la peau, améliore le métabolisme du système nerveux, osseux et musculaire. Cette information a encouragé à utiliser des bains dans les maladies des articulations, de la colonne vertébrale, dans les traitements suite à un traumatisme et des coups. Les sportifs russes jusqu’aujourd’hui avant des compétitions prennent des bains pour stimuler leur performance. L’application des bains permet vite restaurer la mobilité de l’articulation touchée par la polyarthrite rhumatoïde.
On observe aussi une nette diminution de la douleur dans l’arthrose déformante la 5ème à 7ème séance. Après toute la séance, la douleur est quasiment inexistante et voire disparaît pour bien longtemps. Des recherches ont prouvé que dans les maladies de la colonne vertébrale, des bains à la solution blanche stimulent la reconstruction des cartilages entre les vertèbres. On peut donc constater qu’ils participent à la restauration du cartilage, la douleur diminue de façon significative, la mobilité est accrue et ceci dès la 3ème -4ème séance.


4. Les Bains et le diabète.

La solution jaune est très efficace contre le diabète. L’application de ces bains stimule la circulation du sang jusqu’aux organes et les cellules. Cela prévient la gangrène ou la nécrose. Le taux du sucre dans le sang diminue et la masse corporelle aussi, ce qui permet au bout de 2 séances de bains de diminuer les doses de l’insuline.


5. Les Bains et les maladies de peau.

Les observations cliniques ont montré que les bains contribuent à effacer des cicatrices après les coups, les brûlures et les blessures. C’est pourquoi on les utilise bien souvent dans la cosmétologie. Des recherches cliniques ont prouvé un rajeunissement significatif de la peau après une seule séance. Elle devient plus ferme et des rides s’estompent.
On a également prouvé que des bains blancs arrêtent l’éruption cutanée, le psoriasis, la sclérodermie et la neurodermatose.


6. Les Bains et le surpoids (cellulite).


Lors de la restauration de la microcirculation, le métabolisme s’améliore et le taux du cholestérol dans le sang diminue.
On perçoit aussi l’amélioration de la circulation dans les zones à problèmes, ce qui freine le processus grandissant de la cellulite et le dépôt des lipides. En cas du surpoids, il est fortement conseillé de faire une longue cure, mais ceci dépend des kilos en trop. On peut perdre jusqu'à 15 à 20 kilogrammes en 2 à 6 mois. Il est bon de souligner que dans ce cas là, la perte du poids se produit sans changement radical dans la façon de s’alimenter Cependant, la gestion des repas du soir et la pratique d’une activité physique permettent d’obtenir des résultats assez significatifs. Il est intéressant de constater que suite à une telle perte de poids l’effet yo-yo est inexistant. La perte du poids est donc le résultat de la normalisation du métabolisme.


7. Les Bains et les maladies respiratoires.

La meilleure circulation sanguine dans les poumons contribue à faire disparaître l’inflammation et l’œdème pulmonaire. La capacité respiratoire augmente, et en toussant l’expectoration des glaires et du pus est plus facile. La maladie est combattue bien plus vite. L’élimination des substances toxiques est activée. C’est un véritable trésor pour des fumeurs ou des personnes subissant le tabagisme passif ou pour tous ceux qui vivent dans de endroits poussiéreux, et pollués ou pour des habitants de grandes villes. Les inhalations les Bains ont un effet bactéricide ce qui permet à chaque stade de toutes les maladies respiratoires (mêmes à un stade très avancé) les combattre rapidement. C’est aussi un produit préventif contre toute maladie transmissible par voie aérienne et par gouttellettes.

Ces inhalations sont recommandées pour la prévention élémentaire des voies respiratoires.



8. Les Bains dans l’urologie.

Grâce à l’amélioration de circulation du sang pendant l’application des bains et à une meilleure irrigation sanguine des endroits malades, l’efficacité des médicaments est augmentée. Lors d’une inflammation de la prostate, les bains accélèrent la diminution de l’état inflammatoire et grâce un meilleur flux sanguin la prostate fonctionne bien mieux.
Les premiers signes indésirables de la prostate disparaissent après 10-12 bains. On a prouvé que ces bains sont très bénéfiques dans les traitements de stérilité et l’impuissance chez l’homme. Les capillaires régénérés contribuent à une meilleure irrigation sanguine de chaque cellule de notre organisme. Les bains sont une méthode efficace et rapide pour le rétablissement de l’érection chez les hommes.


9. Les Bains dans la gynécologie.

Le rétablissement de la circulation sanguine calme rapidement l’état inflammatoire du bassin, stabilise le statu hormonal et le cycle menstruel. Les bains équilibrent le métabolisme et la masse corporelle. Les effets des bains sont surtout visibles dans les maladies des voies urinaires et des fibromes de l’utérus.


10. Les Bains est les maladies du système nerveux.

Le rétablissement du flux sanguin dans les capillaires, permet au sang de mieux irriguer le cerveau. Il conduit à l’élimination rapide de la paralysie cérébrale et de la parésie. Le temps de réhabilitation après l’ischémie cérébrale dure moins longtemps. Les résultats sont déjà visibles après 10-12 bains. La perméabilité du système nerveux est améliorée et aussi l’activité du système nerveux autonome. On note également de bons résultats dans les traitements appliqués aux enfants malades qui ont souffert de la polio virale, de l’encéphalite ou de la paralysie cérébrale.


11. Les Bains et la prévention.

Il est bon de rappeler qu’on a également mené des expériences sur des personnes en bonne santé. Et on a remarqué que les bains permettaient à l’organisme de s’économiser. Les personnes se sentaient après les bains reposées, pleines d’énergie et de meilleure humeur. On en conclue que les organes principaux et leurs systèmes« s’usent » moins vite et que c’est une excellente méthode pour vivre plus longtemps. En réalité notre corps s’entraîne tout en prenant un bain chez soi.

Les gens sont en quête de l‘élixir de jouvence depuis des lustres et dépensent des fortunes pour avoir l’air plus jeunes. Les chercheurs russes affirment que cet élixir a été découvert par un éminent médecin A.S. Zalmanov (1875-1965). Le mécanise d’action de ces bains est incroyablement simple. Séance après séance en ajoutant de différents mélanges à la térébenthine et des plantes médicinales les capillaires fermés se dilatent en améliorant le métabolisme. Ils rétablissent l’irrigation des organes et redonnent la vitalité aux cellules de l’organisme. En se basant sur des données de Zalmanov, des bains étaient très efficaces mêmes dans les cas où les méthodes de la médecine traditionnelle s’avéraient impuissantes.


12. Quel bain doit-on prendre?

Il est certain que les Bains agît sur tout l’organisme. Pour donner un exemple, on soigne des articulations, mais on voit en même temps l’amélioration de l’humeur, la perte du poids, la réduction des rides, et une respiration plus simple. Dans la majorité des cas, il faut appliquer alternativement des bains blancs avec une solution jaune. C’est à ce moment là que la dilation des capillaires fermés se produit progressivement (solution blanche) et la purification des toxines (solution jaune) Il existe toutefois ici une seule contre-indication : l’hypertension où l’hypotension. L’hypertension ne permet pas d’utiliser des bains blancs car elle fait monter la tension. Mais on déconseille aussi l’application que des bains jaunes, car cette méthode a été élaborée en complément et chaque bain complète l’autre. Dans ce cas on conseille de changer des bains blancs doubles en un seul mixte. Il est connu que ce genre de bains stabilisent la tension et après 8-10 séances, et petit à petit, on peut introduire la solution jaune mais en toute petite dose.
Par exemple on peut ajouter seulement 15 millilitres. On procède exactement de la même manière avec des personnes qui souffrent de l’hypotension. Dans ce cas on ajoute plus de solution jaune.


13. Que faire si on n’a pas de baignoire où le bain chaud est proscrit?

On peut aussi préparer des bains que pour les mains ou les pieds, en étant assis dans une bassine jusqu’à la taille.
Il faut ajouter dans la bassine 10 litres d’eau (36-40°C). Séparément dans 1 litre d‘eau un peu plus chaude que celle dans la bassine (45°C°) on rajoute 4ml de solution. Si nous voulons en faire un mélange les proportions sont : 2 et 2ml. On verse le liquide préparé dans l’eau et le temps des bains dure aussi longtemps que le bain pour tout le corps.
Lors de ces séances un phénomène de picotement peut apparaître. On recommande donc d’appliquer sur les mains et les pieds l’huile les Bains. Il est aussi très important de boire après chaque bain (de tout le corps et du bain partiel) du thé chaud et de se mettre sous une couverture chaude pour plusieurs heures. Le mieux juste avant d’aller au lit. Lors de ces séances la douleur des articulations diminue d’une manière très significative.
Les personnes âgées où les personnes accidentées supportent plus facilement les changements de la météo.
La douleur disparaît dès 5-6 séances. Mais pour qu’elle soit totalement enrayée il faudrait faire des bains 2 à 3 fois par an. Il est judicieux d’ajouter que les personnes qui font des inhalations régulièrement ou au moins 2 fois par semaine suite à une cure de 2 mois oublient totalement ce que c’est d’avoir attrapé froid. Au tout début on dose 3-4 ml pour un litre d’eau et après petit à petit on augmente chaque inhalation jusqu’à 50 ml. Les personnes qui souffrent de (mains et pieds froids) obtiennent d’excellents résultats au bout de 5-6 bains. La circulation sanguine rétablie réchauffe des extrémités refroidies. Mais en vérité nous sommes tellement paresseux que la préparation des bains à la térébenthine tous les deux jours devient problématique. Mais n’oublions pas que nous avons qu’une seule vie et qu’une santé.
Nous vivons au XXI siècles où la science et la technologie se développent à une vitesse effrayante mais personne n’a encore trouvé de meilleure méthode pour la reconstruction de tout le corps et le traitement de la plupart des maladies. C’est la seule méthode d’une telle simplicité. Zalmanov le savait déjà il y a 100 ans.


14. Qui ne peut pas utiliser les bains Salmanoff ?

Actuellement, sur le marché existent de nombreux produits semblables, mais hélas avec beaucoup
de contre-indications. Par les Bains n’ont aucune de contre-indication.

Les contre-indications les Bains:
  • Il est interdit de boire de l’alcool avant le bain. ;
  • Proscription de prendre des bains chauds en général
  • Les tumeurs
  • Interdit aux femmes enceintes et celles qui allaitent
  • Interdit aux enfants de : – de 6 ans
  • Lors des menstruations
  • Ne pas utiliser de bains blancs en cas de l’hypertension
  • Ne pas utiliser de bains jaunes en cas de l’hypotension.

  • Environ après 2-3 bains il est recommandé de prendre un bain mixte avec une dose minimale de la deuxième solution
    et répéter cet ordre tout au long du temps de la cure tout en augmentant au même temps les millilitres.
    Par contre pour le bain mixte il faut absolument garder des proportions minimales.






    zalmanovinfo.ru © 2019