Select language:    




Doc Salmanoff | Approche | Methode de soin | Skipiothérapie





Les méthodes de guérison du Docteur Alexandre Zalmanov



Le Docteur Zalmanov affirmait que seulement une pleine et précise approche de la santé humaine peut apporter un réel bénéfice. Il est interdit de soigner des organes de façon séparée, car à chaque anomalie du travail de l’organisme c’est le travail de tout le système qui en est perturbé. Les travaux pratiques d’Alexandre S. Zalmanov sont une preuve incontestable de la véracité de ses opinions. Son livre est un manuel nous indiquant comment retrouver la santé à l’aide des méthodes du Docteur Zalmanov.

On y expose des méthodes de base et des causes des troubles des rythmes physiologiques. On y présente une approche efficace des traitements des allergies, de différentes infections, des maladies infectieuses, des maladies oncologiques, des rhumatismes et de la tuberculose etc.… . On n’y trouve également des méthodes pour se soigner soi-même avec de l’hydrothérapie, des schémas de traitement et des recettes pour des bains à la térébenthine.
Le livre s’adresse à un très large public.

Depuis 50 ans l’œuvre du docteur Alexandre Zalmanov est relancée dans différents pays et traduite en plusieurs langues. Toute personne voulant mieux le connaitre est étonnée de son incroyable transparence et de la logique des idées présentées qui divergent à bien des égards de la médecine traditionnelle.

La théorie de Zalmanov n’a pas été acceptée à une grande échelle, car elle diffère trop des méthodes médicales pratiquées. Mais le nombre de partisans de ses méthodes grandit d’année en année. Visiblement les gens ont un regard plus lucide sur les possibilités de la chirurgie, des thérapies traditionnelles et de la pharmacologie.

L’homme, ce n’est pas uniquement un organisme, mais un ensemble d’organes qui remplissent un rôle bien défini. Chacun de nous est une partie de l’univers, bien complexe et unique avec une multitude inépuisable de secrets. Le Docteur Zalmanov affirmait qu’une approche pleine et détaillée de la santé humaine peut apporter un réel bénéfice. Un tel point de vue devrait remplacer la médecine traditionnelle, concentrée sur la recherche des maladies. Il est interdit de soigner des organes de façon séparée, car à chaque anomalie dans le travail de l’organisme c’est tout un système qui en est perturbé. On peut « Repriser des trous » et faire disparaitre de désagréables symptômes sans fin. Mais c’est un combat contre des symptômes de la maladie et non contre ses causes.

Hélas, toutes les personnes portant une blouse blanche ne partagent pas cette opinion de Zalmanov. Ils préfèrent s’occuper de la maladie et non de la personne. Les limites de cette approche sont à l’origine de la naissance de la médecine alternative appelée la naturopathie. Elle étudie les capacités naturelles de l’organisme de guérison et de soutien de soi-même. Les naturopathes supposent qu’il faudrait réduire à un dénominateur commun la médecine classique et les méthodes de guérison populaire. Ils perçoivent l’homme en tant qu’un ensemble cohérent où tous les processus sont liés les uns aux autres, comme sont liés l’âme et le corps. C’est pourquoi l’état psychique de l’homme nécessite des soins dans la même mesure que son corps physique. Mais ce qui est le plus important c’est que la naturopathie croit que l’homme devrait être entièrement responsable de sa santé. Ensuite il peut réparer le travail de l’organisme endommagé de façon à ce que l’organisme commence à se guérir.


Biographie

Alexandre Zalmanov était l’un des plus brillants représentants de ce courant médical. Le chemin de Zalmanov n’était pas facile voire épineux et sans doute à cause de cela il existe beaucoup de points de vue sur son héritage scientifique. Certains le considèrent comme précurseur et même comme génie de la médecine et d’autres pensent que la méthode de Zalmanov est douteuse et ne résiste pas à la critique. Mais au fil des décennies l’intérêt que l’on porte à cet homme et ses œuvres est grandissant. Alexandre (Abraham) Salomonowicz Zalmanov est né en Russie en l’an 1875. Après avoir terminé le collège, il a choisi le chemin de la médecine et a été reçu à la faculté de L’Université de Moscou. Mais déjà dans sa jeunesse Zalmanov se faisait remarquer par son esprit critique. Le système éducatif et les enseignants ne le satisfaisaient pas. Le professeur Soczenov ne travaillait plus à cette époque là et les cours avec les élèves de ce dernier lui paraissaient peu efficaces

En définitive il a changé de faculté de médecine en IVème année pour la faculté de droit. Mais même ici il n’a pas pu recevoir l’éducation souhaitée. La situation dans son pays est devenue instable et le milieu étudiant bouillonnait face aux changements politiques. Zalmanov habitué à montrer une attitude active, il s’est vite retrouvé au cœur de l’organisation de la grève d’étudiants répandue à travers toute la Russie et en l’an 1899 il a été arrêté et chassé de l’Université.

Après avoir retrouvé la liberté il n’avait plus la possibilité de continuer ses études dans la capitale russe et il était contraint de partir pour l’Allemagne à Haidelberg où il a terminé la médecine et a obtenu le diplôme pour être le médecin. Un peu plus tard il a obtenu un diplôme universitaire grec. On lui a remis son diplôme russe à son retour dans le pays ou il a pu terminer la fac de médecine à Charkov.

Après la Révolution d’Octobre, le nouveau gouvernement a vite reconnu le potentiel du médecin en disgrâce du temps du régime du Tsar. Zalmanov est devenu le Responsable Principal du Conseil des SPA et pris la place du Chef de la Commission Nationale de la Lutte contre la Tuberculose. On lui accordait une telle confiance que Lénine l’avait invité à maintes reprises pour soigner Nathalie Krupska et Marie Ulianowa (femme et mère de Lénine). Lénine connaissait personnellement Zalmanov et appréciait son professionnalisme. On pourrait croire que le Médecin a reçu tout ce dont il rêvait- la reconnaissance, une bonne place, la possibilité de pratiquer et continuer ses travaux scientifiques. Cependant la soif de rester actif et le désir d’apporter sa contribution à la médecine ne lui permettaient pas de se reposer sur ses lauriers. Ce médecin a décidé de continuer des travaux d’Auguste Kroghe (prix Nobel de la médecine en 1920) dans le domaine de la physiologie des capillaires ;

Zalmanov a beaucoup travaillé dans les bibliothèques et des laboratoires de l’Europe et continuait ses études. Il parlait couramment cinq langues et a commencé à voyager en rendant visite dans les plus grandes cliniques du monde pour approfondir la question de l’approvisionnement en sang des capillaires et le métabolisme cellulaire. Le Docteur Zalmanov affirmait que tout changement dans les capillaires est une base pour le développement d’une maladie. Il était convaincu que sans l’analyse de leur spécificité, la médecine n’est pas en mesure de rechercher de vraies causes de maladies et redonner à l’organisme l’équilibre perdu. Les œuvres de Zalmanov, de son vivant étaient édités à l’étranger en français et en allemand. C’est seulement en l’an 1966 après sa mort que ses livres sont apparus dans sa patrie ;


Les bains à la Térébenthine

Zalmanov partageait dans ses œuvres les résultats de son expérience de plusieurs années sur le traitement de beaucoup de maladie de longue durée. La théorie sur le rôle exceptionnel des capillaires dans le développement de la maladie et son processus de traitement, constituait le centre de son œuvre. Cet extraordinaire médecin appelait à combattre la maladie en stimulant les mécanismes naturels de défense chez l’homme. Il croyait qu’il était essentiel d’agir sciemment sur les capillaires et les processus de métabolisme qui en dépendaient. Zalmanov non seulement était à l’origine de cette théorie, mais il a proposé une méthode efficace de sa mise en pratique, en élaborant de nouvelles méthodes de guérison avec de l’eau dont la plus connue est le bain à la térébenthine. Le mécanisme de son action est particulièrement simple-plusieurs séances. Des bains avec des mélanges spéciaux à la térébenthine ouvrent des capillaires fermés en améliorant le métabolisme cellulaire, en assurant l’alimentation des organes et en accélérant l’élimination des dépôts. Autrement dit, on redonne la vie saine aux cellules, aux tissus, aux organes et à l’organisme en général. En accord avec les données de Zalmanov, les bains à la térébenthine donnaient des résultats même dans des cas si compliqués où les méthodes de la médecine traditionnelle officielle s’avéraient totalement inefficaces.

Les bains à la térébenthine de Zalmanov ont un impact sur tout le réseau capillaire. Puisque tout le travail des capillaires est amélioré, le potentiel de chaque cellule et de l’organisme s’accroît.

Les bains de Zalmanov font partie de la physiothérapie, c'est-à-dire des méthodes de la naturopathie et qui ne vont pas à l’encontre des fonctionnements naturelles de l’organisme humain. Ces méthodes renforcent les capacités naturelles de l’auto guérison. Les bains à la térébenthine ont également d’autres vertus, surtout une très importante : l’accessibilité. Tout patient peut faire tout seul une série de bains à son domicile.

Le Docteur Zalmanov propose trois types de bains à la térébenthine : blancs, jaunes et mixtes. Leur impact sur la santé dépend du type de mélange que l’on utilise.

La térébenthine blanche se compose de : l’eau potable, la résine de térébenthine purifiée, savon pour bébé, l’acide salicylique et le camphre. Les bains blancs à la térébenthine augmentent des contractions rythmiques des capillaires et agissent sur tout le corps. De cette manière chaque séance devient une sorte de gymnastique de tout le système capillaire. Le flux sanguin aux poumons est accru et la combustion des dépôts est augmentée. Les ligaments, les tendons et les muscles épaissis perdent leur rigidité. Lors de la séance on perçoit un phénomène de picotements sur la peau.

La térébenthine jaune se compose : de l’eau potable, de la résine de la térébenthine purifiée, de l’huile de ricin, de l’acide oléique et de la soude caustique. Les bains jaunes à la térébenthine combattent les dépôts pathologiques dans les cavités articulaires, dans les tendons et des ligaments et dans le corps de l’œil vitreux, dans les parois des vaisseaux sanguins et dans les capillaires mêmes. Ses bains font baisser la tension artérielle et font fondre des dépôts. Pendant la cure et après, le patient transpire abondamment.


Les bains mixtes sont préparés à base de deux térébenthines, la blanche et la jaune. Ils offrent grâce à la diverse composition des deux solutions une large fourchette de vertus. On a observé lors de ces bains un effet anesthésiant significatif.

Leur auteur soulignait qu’il n’était pas conseillé de mélanger les bains avec d’autres méthodes traditionnelles de guérison, car l’action sur les capillaires est un stimulus vers l’auto guérison de l’organisme. Et certaines de ces méthodes traditionnelles comme par exemple des injections constituent une impardonnable atteinte au travail de l’organisme. L’un empêche l’action de l’autre.

Peu importe quel bain vous choisirez, la théorie préconisée par Zalmanov est toujours aussi convaincante. L’organisme ne subit aucune violence. Il faut juste l’aider à combattre la maladie. Il possède une grande force de guérison. Et notre rôle consiste à supprimer des obstacles sur son chemin qui empêchent de retrouver la santé perdue.

Il faut également souligner que l’approche naturopathique nécessite une grande précision. Il faut se rendre compte que nous sommes entièrement responsables de notre bien-être. Avant de mettre en pratique les méthodes de Zalmanov, il est recommandé de bien analyser la théorie et d’essayer d’examiner tous ces processus de guérison, car ils naissent dans notre organisme, et plus précisément dans notre conscience. Ecoutez attentivement votre corps, examinez avec précision des consignes et choisis la méthode de guérison naturelle qui vous conviendra le mieux.

Après avoir pris connaissance avec la théorie et des recommandations du Docteur Zalmanov, vous serez convaincu que le corps humain cache beaucoup de possibilités inexploitées dont vous pouvez bénéficier.

Rappelez-vous que les bains Zalmanov comme d’autres méthodes de guérison ont des contre-indications. Bien évidemment l’application des méthodes de Zalmanov ne doit en aucun cas rejeter toute assistance médicale. Zalmanov lui-même disait qu’il faut abandonner la prise incontrôlée de « comprimé qui sauvent la vie » et des opérations infondées. Ce médecin, si connu croyait que des examens médicaux étaient indispensables surtout chez les personnes âgées. La capillarothérapie, est une mobilisation des forces en réserves de l’organisme pour reconstruire un équilibre sain. En alliant raisonnablement la médecine, cette méthode pour donner d’impressionnants résultats.





zalmanovinfo.ru © 2019